« Coupez ! » Imaginaires de la décapitation au cinéma

Annonce de la prochaine séance du séminaire.
 
Jeudi 6 juin, de 14h à 16h

Bibliothèque Seebacher
Grands Moulins, escalier A, 2e étage
Université Paris Diderot, 5 rue Thomas Mann, 75013 Paris
 
Avec Diane Arnaud (MCF d’études cinématographiques, Paris-Diderot)

Être révolutionnaire, devenir révolutionnaire : vies et morts de la Révolution

Compte rendu de la séance du 15 décembre 2018

Invitée : Sophie Wahnich

La séance a été conçue comme une rencontre avec une interlocutrice privilégiée dans le cadre de cette saison consacrée aux « écrans de la Révolution », l’intitulé renvoyant à l’exploration des expressions cinématographiques du moment révolutionnaire, en raison d’une actualité dont nous avons déjà rendu compte par ailleurs (la sortie et la réception du film de Pierre Schoeller, Un peuple et son roi) – mais aussi à ce qui, dans le travail même des représentations, est susceptible de faire écran à l’événement et à la construction de notre relation à cet événement. Continuer la lecture de « Être révolutionnaire, devenir révolutionnaire : vies et morts de la Révolution »

Filmer la Révolution aujourd’hui : rencontre avec Pierre Schœller

Compte rendu de la séance du 22 octobre 2018

Invité : Pierre Schœller, auteur et réalisateur du film Un peuple et son roi.

Séance organisée avec le concours du Service culture de l’université Paris Diderot.

[Une première version de ce compte rendu a été publié sur le carnet de recherche Littérature et Révolution le 24 octobre 2018.]


L’amphithéâtre 4 C est bien rempli. Une bonne moitié du public a vu et aimé le film. Les autres pas encore. Pierre Schœller commence par une courte présentation. Il part de ce qui est fictionnel dans son film : la vie de l’atelier d’un verrier et des habitants de son immeuble. La Révolution est perçue à travers le ressenti des personnages, comme une initiation à la politique. La relation du peuple à la figure du roi évolue, avec un sentiment d’impunité qui s’empare de tout le monde, jusqu’à l’insurrection puis au procès et à l’exécution du roi, le 21 janvier 1793, dont Pierre Schœller dit avoir voulu restituer la densité et la complexité humaine.

Continuer la lecture de « Filmer la Révolution aujourd’hui : rencontre avec Pierre Schœller »